Les premières révoltes d’esclaves
Article Numéro 4.33 Adultes et universitaires
Soumis par: FFCA-PHCS
Date: 25/11/2013
Nombres de Visiteurs: 577
Commentaires: 0
Source:

Les toutes premières révoltes d’esclaves sur la nouvelle terre eurent lieu durant la colonisation espagnole et furent amorcées par des indiens.  D’autres esclaves entamèrent une résistance à Saint-Domingue sous la colonisation française également.  Les premières révoltes d’esclaves connues à Saint-Domingue sont caractérisées par les dates et  noms qui suivent.

1691 – Les esclaves nommées Janot Marin et Georges Follet se soulèvent dans les environs de Port-de-Paix dans le Nord-Ouest de la colonie.

1704- Les nègres du quartier du Cap se soulèvent.  Certains prennent la fuite et se font marrons.

1719 – Le nègre Michel est l’âme d’une résistance localisée dans les montagnes du  Bahoruco dans le Sud -Est de la colonie.

1728 – Les empoisonnements commencent à se répandre et être utilisés comme stratégie de lutte et de résistance.

1734 – Un esclave nommé, Polydor, empoisonne des gens et pille les plantations du Trou dans le Nord.

Un peu plus tard, l’esclave nommé Noel manifeste son opposition au Fort Dauphin, dans le Nord Est de Saint-Domingue.   Les esclaves connu sous les noms de Télémaque Canga, Isaac Candide et Phyrrus Candide succèdent à Noel et poursuivent son mouvement.

1758 – Makandal fait son apparition ouvertement.  Il est surtout connu pour ses techniques et capacités d’empoissonnement.  Il est traqué, cerné et fait prisonnier puis brûlé vif par les colons afin de tracer un exemple et intimider ceux qui voudraient suivre son exemple et son mouvement.

En tant que mouvement de protestation, en quoi consiste le mouvement des marrons ?

Pendant combien de temps les empoisonnements sont-ils utilisés comme stratégie de combat ? Quand commencent-ils ?  Qui devient fameux dans ce champ d’action ?

 Quand le pillage commence-t-il à être utilisé comme stratégie de lutte ? 

Pensez-vous à d’autres moyens de résistance et combat possibles ou utilisables face à l’esclavage imposés par les colons ?

*Thumbnail source:

Laisser un commentaire