Concert au Musée Ogier-Fombrun
Soumis par Mireille Fombrun le 01/02/2016.

Récital de musique à la mémoire du M. Gérard Fombrun

Musée Ogier-Fombrun

Montrouis, Haïti

Dimanche, le 31 janvier 2016 à Midi

Programme

  • Ana María Rosado, guitariste

         Canción del Recuerdo                                       Jorge Morel Argentina (n. 1931)

         Hommage pour le tombeau de Debussy        Manuel de Falla Espagne (1876-1946)

         Suite Colombiana no. 2                                    Gentíl Montaña Colombia (1952-2011)

Guabina Viajera

         Suite Haitienne                                                   Frantz Casséus Haïti (1915-1993)

         Petro

         Yanvalloux

         Coumbite

         Milonga Oriental                                                  Abel Carlevaro Uruguay (1916-2001)

La guitariste Ana María Rosado, de Puerto Rico, est couramment Professeur Associée au Department of Music, Dance and Theatre à la New Jersey City University.  Elle s’est produite en concert à travers les Etats Unis,  en Amérique Latine et en Asie, et revient d’une récente tournée au Népal. En tant qu’Artistic Ambassador des États Unis elle a  offert des concerts et des classes magistrales de guitare en de nombreux pays de l’Amérique Latine, parmi lesquels le Mexique, le Pérou, et l’Argentine.  Ana María a été choisie par le maître Andrés Segovia pour un concert donné à son honneur. Elle se rendra prochainement à Cuba où elle participera au Festival Identidades à la Havane, consacré à la guitare. En Haïti Ana María offrira des ateliers de musique aux étudiants du programme de guitare classique Frantz Casséus à l’Ecole Sainte Trinité et à Kay Mizik La, et jouera un concert à la Fondation Konesans ak Libète (FOKAL) de Port-au-Prince.

  • Chorale EFFATA de l’Église Saint Louis de Gonzague

 ***

« Adieu Fanmis, Adieu Zanmis » – Emouvante cérémonie en souvenir de Gérard
Soumis par Mireille Fombrun le 01/02/2016.
Ce dimanche 31 janvier 2016, une émouvante cérémonie a eu lieu au Musée Ogier-Fombrun, en souvenir de la vie de notre père, Gérard Fombrun.  Une messe fut chantée à l’Oratoire du Moulin, et pour continuer, un très beau récital de musique classique fut offert para la guitariste portoricaine Ana María Rosado, suivi d’une merveilleuse sélection de chants haÍtiens interprétés par la Corale EFFATA de l’Eglise de Saint Louis de Gonzague.
Nous partageons ici ce beau poème écrit par Gérard bien avant son départ:
 
« Adieu Fanmis, Adieu Zanmis »
 
Voici venir le temps de l’ultime Arieto et du dernier Tango.
Dans l’élan élégant d’un doigt pointant le firmament,
Sur la pointe des pieds tirons la révérence.
Dans le menuet et la cadence des dièses et des bémols
D’un pas de deux dansons la farandole folle.
D’un air pianissimo
Chantons dans la splendeur crépusculaire…
 
J’ai butiné à satiété les rosiers de l’Amour…
J’ai bu jusqu’à la lie l’élixir du Bonheur…
Mon cerf-volant ailé, Vonvon ensorceleur
À dominé la terre.
J’ai vu tout l’univers.
 
Enfant choyé des dieux, gavé de leurs faveurs
Pourquoi m’attarderais-je lorsque descend le soir
Couvrant de son linceul le soleil qui se meurt?
Saltimbanque faucheuse, je n’ai point peur de toi.
Où donc est la victoire quand je m’en vais à toi
Le coeur tranquille et coi?
 
Merci en pile à toi, âme de mon âme
Cache moi dans tes plis pour me parer des flèches de l’oubli.
Merci à mes Enfants qui ont accompagné de respect
Ma couronne blanchie par le poids du harnais
Merci à mes Amis qui ont bêché joyeux
Le jardin de mes rêves et de mes illusions
Merci à toi Maître immatériel
Qui m’a comblé de vertus et de biens matériels…
Oui nous nous reverrons, ce n’est qu’un au-revoir.
Pas de pleurs mais des fleurs
Des roses en pétales pour tapisser la voie
Adieu Fanmis, Adieu Zanmis.
Gérard Fombrun
21 janvier 1927 – 1 février 2015
Merci Papa !

 

Anniversaire de l’architecte Gérard Fombrun
Soumis par Mireille Fombrun le 21/01/2016.
harmonica 4

Gérard et son inséparable harmonica… BONNE FÊTE POUR L’ÉTERNITÉ, PAPA!

Chers amis,

Un an déjà s’est écoulé depuis que notre père, l’architecte Gérard Fombrun nous a quittés. Pourtant son souvenir demeure, vivant et présent dans chaque pierre, dans chaque mur, et dans chacune des oeuvres de ce bâtisseur infatigable. Son sens de l’humour, que reflétait son vif regard bleu et pétillant, nous accompagne, taquin, par tous les recoins des sentiers de nos vies, et ramène à chacun de ceux qui l’avons connu des anecdotes à faire pleurer de rire.

Gérard aimait la vie, il aimait sa famille et ses amis, il aimait sa patrie ! Gérard était un visionnaire : Il avait vu loin pour Haïti, il avait rêvé haut pour son pays et nous a légué, parmi ses multiples créations, un trésor : son beau musée, qu’il a façonné avec amour et passion, mu par sa conviction d’un avenir brillant pour Haïti pour lequel il a lutté sans relâche. Il avait bien vu, car le Musée Ogier-Fombrun est aujourd’hui un lieu de visite incontournable. Comme il disait à qui voulait bien l’entendre : « Moulin Sur Mer, the place where to be ».

Nous avons élu ce lieu qu’il avait lui-même choisi pour son repos, pour faire chanter une messe en sa mémoire dans la Chapelle du Musée, dimanche 31 janvier, suivie d’un récital de musique classique par la guitariste Ana María Rosado et la Chorale EFFATA de l’Eglise Saint de Louis de Gonzague. Merci de vous joindre à nous pour commémorer le premier anniversaire du départ de notre père, et célébrer ensemble son Amour du Beau, de l’Art, de la Vie.

Aujourd’hui, ce 21 janvier, Gérard aurait eu 89 ans. Nos pensées d’Amour et de Reconnaissance vont vers lui.

GF et son inséparable harmonicaP2090027Gérard Fombrun 2